F | D | E

Sois vigilante

Apprendre à gérer la jalousie au travail est une dure école.
Je suis blessée ! Ma collègue me sape auprès du patron. Inquiète et fâchée, j’ai beau me dire que ça ne vaut pas la peine de monter les tours, mais ça ne soulage pas mon plexus solaire. Mon émotivité me colle à la peau et me fatigue.
L’émotivité est liée à des situations antérieures qui te retiennent prisonnière. Le moindre changement à l’intérieur de ces situations provoque en toi une décharge d’énergie émotive.
Toujours et encore mes mémoires.
Normal ! L’émotivité fait partie de ta conscience inférieure.
Et ma conscience supérieure, elle dort ?
Elle est créative, mais tu en bénéficieras quand tu pourras voir au-dessus de la valeur que tu donnes aux évènements que tu vis.
Si j’essaie de maîtriser mes émotions, je risque de m’endurcir.
Ne crois pas ça ! Maîtriser tes émotions c’est ta capacité à faire instantanément appel à ton intelligence pour éviter qu’elles ne prennent le contrôle de ta conscience.
Lorsque je suis touchée, mes émotions brouillent mon esprit, alors comment faire appel à mon intelligence ?
En étant vigilante. Les évènements ont toujours leur raison d’être. Rends-toi capable d’interpréter la valeur d’une situation sans la charger d’émotion et tu pourras acquérir un plus haut niveau de volonté et de confiance en toi.
J’ai pourtant l’impression que le fait de baigner dans mon émotivité me soulage.
Aucune émotion négative ne peut t’apporter quoique ce soit.
Ma relation avec le patron a rendu ma collègue jalouse. Etant son assistante depuis de nombreuses années, elle cherche à préserver son poste de travail. Il va falloir me montrer beaucoup plus compréhensive envers elle et plus vigilante dans mes réactions.

Dialogue à lire dans le cahier 2.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com