F | D | E

La mémoire n'est pas essentielle

Apprendre par coeur.
J’apprends ma poésie avec difficulté, mais je finis par y arriver. Fière de moi, j’espère que la maîtresse va me la faire réciter. Quand elle me demande de me lever, je suis toute heureuse. Maître Corbeau sur son arbre perché, tenait dans son bec un fromage. Maître Renard par l’odeur… attiré, tenté, appâté ??? Un silence de mort envahit la classe. La honte rougit mon visage et mon menton commence à trembler. Zut, je vais pleurer. Pourtant, je la savais. Ce que je peux être bête !
Ne confond pas mémoire et intelligence.
Alors pourquoi la maîtresse dit souvent « tu n’es pas sotte, tu vas te rappeler ».
Elle travaille avec ce qu’elle a appris.
Grâce à sa mémoire ?
Oui. C’est pourquoi la mémoire est très importante pour elle. Elle la rassure.
Si je n’arrive pas à bien mémoriser, je pourrai avoir un métier ?
Bien sûr. La mémoire est très utile, mais pas essentielle à ta vie. Tu as une autre faculté.
Laquelle ?
Une intelligence créative qui se développera. Si tu avais beaucoup de mémoire, tu aurais de la peine à la reconnaître.
Pourquoi ?
Parce que tu te croirais intelligente.
J’entends de loin les autres élèves réciter leur poésie. J’imagine le corbeau sur son arbre et un renard envieux venir le déranger et soudain le mot sur lequel j’ai croché revient. Trop contente, je souris toute seule.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com