F | D | E

La conscience se dépersonnalise

Quelle part du chemin se réalise lorsque la nature humaine se répare ?
La domination de l’âme se neutralise, les illusions explosent et le doute tombe. L’esprit descend et s’unit à l’égo en utilisant l’âme comme intermédiaire.
Et ce travail terminé ?
L’un des plus grands mystères de la conscience est accompli.
Lequel ?
Celui de la dépersonnalisation de la conscience.
Bonne nouvelle. Les illusions de la personnalité ont eu leur temps. Vive l’expérience au-delà des sens !
Une conscience dépersonnalisée reste directement liée aux sens et à la matière.
Le cerveau physique remplit-il toujours le même rôle ?
Oui, mais sa contrepartie éthérique devenant lumineuse, un pont se crée entre la matière et les plans subtils.
Alors ce cerveau s’active ?
Et il passe à plein régime, afin que se créent sur la Terre de nouvelles conditions de vie.
Est-ce que le contact avec les intelligences qui évoluent sur des plans parallèles s’établit ?
Il s’établit avec tous ceux qui ont la capacité de comprendre la réalité, mais reste caché à ceux qui vivent dans une conscience astrale, mentale, spiritualisée.
Lors de la mort, y a-t-il une différence entre les deux ?
Les premiers sont libres de la conscience planétaire.
Donc de la conscience de la race.
Oui.
Les nouvelles conditions qui se créent sur la Terre semblent de l’ordre de l’impossible, irréalisables, voire chimériques à ma personnalité, mais dans ce nouveau mode de fonctionnement, ce n’est heureusement plus elle qui dicte la marche à suivre, mais l’intelligence créative universelle. Même si elles m’amènent sur un terrain inconnu, je fais confiance aux forces de vie qui dirigent mon évolution.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com