F | D | E

Se sécuriser soi-même

Mon compagnon ne fait pas mon bonheur.
Les disputes avec mon partenaire m’épuisent. Il n’est jamais content de la façon dont je me comporte. Ce n’est pas comme cela que je conçois la vie à deux. Je me demande bien pourquoi j’ai choisi d’être avec lui.
Tu ne l’as pas choisi.
C’est lui ?
Ce n’est pas lui non plus.
Alors c’est qui ?
C’est le pouvoir de l’esprit en vous qui vous a poussé à vivre cette expérience ensemble, à travers vos sentiments.
Pour quelle raison ?
L’expérience que vous vivez sert à vous sécuriser sur le plan matériel.
Mais nos caractères sont totalement opposés.
À cause de ton insécurité et de ton plan de vie, tu peux facilement être amenée à rencontrer un partenaire que tu peux aimer sur le plan matériel, mais être en opposition avec lui sur le plan émotionnel. Cette union ne pourra jamais déboucher sur un couple qui puisse durer. Ne compte pas sur un compagnon pour te sentir en sécurité.
Il m’est plus facile de me sentir en sécurité avec quelqu’un que toute seule. Mais si j’y parviens, je finirai peut-être par rencontrer ma partie complémentaire. Ma mère me répète souvent qu’il y a un couvercle pour chaque marmite et que je dois patienter.
Elle a raison.
Est-ce que ma relation actuelle ne sert qu’à satisfaire mon besoin de sécurité ?
Elle sert également à t’amener plus loin dans ta vision des choses, à briser tes barrières émotives et à voir si ton couple pourra s’harmoniser et se perfectionner dans le temps pour devenir un couple parfait.
Si le couple parfait existe, ce n’est pas avec lui que je pourrai le réaliser, car il y a trop de divergences entre nous. On s’impose mutuellement des façons de faire ou d’agir, ce qui crée des disputes.
Dans un vrai couple, aucun des deux n’impose quoique ce soit à l’autre. Chaque partenaire a le droit d’être ce qu’il est et de faire ce qu’il veut. Dans la mesure où tu réalises qu’il n’y a pas de possibilité d’harmoniser votre couple, c’est que cette expérience est nécessaire, mais limitée dans le temps.
Les murs qui nous séparent sont trop élevés. Malgré nos efforts et notre bonne volonté, nous ne parvenons pas à établir une harmonie entre nous. Je crois qu’il est temps de me désengager.
Alors fais-le d’une manière respectueuse et intelligente.
Grâce à cette relation, j’ai appris que mon partenaire n’a rien à m’imposer et moi non plus. Fatiguée de ce genre de relation, je vais attendre de rencontrer celui avec lequel je serai certaine de pouvoir construire un vrai couple.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com