La souffrance

Que faire pour que le monde change ?
Tous les jours, j’entends des récits de malheurs, d’ici ou d’ailleurs. Même si cela dure depuis la nuit des temps sur cette terre, personne n’a envie que cela continue. Existe-t-il un remède à la souffrance ?
Le remède consiste à reprendre le contrôle du cerveau.
Tu veux parler de l’influence des mondes invisibles ?
Oui. Trop peu d’intelligence active le cerveau humain, parce qu’il est encore sous l’influence des êtres sans intelligence qui sont dans le monde de la mort.
Beaucoup de personnes ne connaissent pas ou refusent la réalité de l’influence des mondes invisibles.
Il est temps de l’apprendre et de modifier les idées reçues à ce sujet.
Les croyances sont bien ancrées, alors que pourrait-il arriver si elles ne changeaient pas ?
Le monde finirait par se détruire, car l’intelligence de ceux qui l’habitent resterait sous le contrôle des forces qui se servent de leur cerveau.
Comment reprendre ce contrôle ?
Chacun doit harmoniser son esprit à l’esprit universel.
Et en faisant cela ?
Le mental s’active différemment.
Donne-moi un exemple.
Lorsque la compréhension des lois de la vie se fait au-delà des sens et sans être la suite d’une réflexion, elle fait prendre de la distance par rapport à la réalité matérielle.
Je m’en suis rendu compte !
C’est cette distance qui augmente le lien entre l’intelligence humaine et l’intelligence universelle et qui permet d’être de moins en moins troublé par la dualité.
C’est nouveau, ça ! Je veux dire cette façon d’évoluer. Notre compréhension de la vie au-delà des sens ne fait pas partie du réflexe habituel.
C’est pourtant ce phénomène d’élévation qui permettra, à l’avenir, de comprendre ce qui n’a jamais été compris et de réaliser ce qui n’a jamais été réalisé sur cette terre.
Est-ce que cette évolution est programmée dans notre cerveau ?
Oui. Un jour l’union entre l’esprit de l’homme et l’esprit universel sera parfaite.
Quoiqu'il en soit, le monde change, même s’il faut du temps. Mais pour sortir individuellement plus rapidement de la souffrance, l'unique moyen est de reprendre le contrôle sur soi.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions