F | D | E

Dépasse tes illusions

Je me hais pour mes réactions incontrôlées.
Parfois, mes réactions sont démesurées et incompréhensibles ! Entre cris et larmes tout se bouscule. En ce moment, je suis crochée sur la manière dont mon enfant a quitté la maison. Je me hais de n’avoir pas réussi ce passage. Je cherche à savoir pourquoi j’ai pété un plomb sans en trouver la raison profonde.
C’est cette incompréhension qui te fait souffrir.
Pas besoin de taper sur le clou !
Quand tu pars en vrille, tu n’arrives plus à te connecter intérieurement et tu commences à gamberger. Cet évènement t’aidera à dépasser tes illusions et à t’ajuster à moi.
Je ne suis pas une bonne mère. La mienne a réussi ce passage-là avec moi.
Tu te diminues et te hais parce que tu compares tes actions à celles des autres et tu souffres.
Quelque chose me manque pour voir objectivement cet évènement. Je suis empêtrée dans mes attentes et mes illusions.
De nouveaux passages doivent être franchis pour que je puisse me manifester en toi d’une façon plus constructive.
« Par ma faute, par ma faute, par ma très grande faute ! ». Les prières de la messe refont surface.
Pas seulement les prières, mais les mémoires qui te rappellent les erreurs de ton passé.
Je suis habituée à fonctionner selon mes mémoires.
C’est à cause d’elles que tu n’arrives pas à m’écouter. Dépasse tes illusions !

Dialogue à lire dans le cahier 3.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions