F | D | E

Le temps

Le temps m'oppresse !
À cause des responsabilités qui pèsent sur mes épaules, je vis une réelle pression du temps et parfois cela m’angoisse.
La pression du temps est vécue lorsqu’une personne désire que les choses se concrétisent quand elle le veut ou quand elle en a besoin, alors que c’est à sa conscience réelle de les actualiser selon ses lois.
C’est souvent difficile d’attendre, surtout quand il y a des responsabilités vis-à-vis des autres !
Les responsabilités font prendre conscience du temps et le font vivre d’une façon psychologique, émotive, alors qu’il devrait être vécu selon l’esprit, soit au-delà de l’intellect.
Parce que l’esprit est hors du temps ?
Oui.
Lorsque quelque chose ne se réalise pas en temps voulu, pourquoi y a-t-il non seulement de la souffrance, mais aussi, parfois, l’impression d’être puni ?
Cela provient justement du fait que la personne entrave le travail de l’énergie créative qui cherche à équilibrer ses principes.
Quand est-ce que le temps de l’esprit peut correspondre à celui de l’ego ?
Lorsque l’ego est capable de dépasser les aspects inférieurs de sa conscience.
Autrement dit, sa nature-désir.
Oui.
C’est difficile de la surmonter dans sa totalité.
Bien comprendre ceci, c’est finalement y parvenir.
Que se passe-t-il si une personne s’obstine à vivre sous la pression du temps, à désirer l’actualisation de certains évènements ou projets, selon ses désirs ?
Son capital énergétique s’use plus vite, l’équilibre de ses principes ne se fait pas parfaitement et elle ne peut pas connaître une vie dont les évènements sont parfaitement coordonnés par son intelligence supérieure.
Quel rôle joue le temps dans l’évolution d’une personne ?
Lorsqu’un être n’est pas capable de supporter le temps cosmique dans sa conscience planétaire, il crée des égrégores d’énergie ou des archétypes dans les plans subtils qui doivent, tôt ou tard, être rééquilibrés par une nouvelle expérience.
D’où la réincarnation ?
Oui, c’est ce qui a créé le concept de la réincarnation dans l’esprit humain.
En fait, vivre sous la pression du temps est un manque de foi en sa propre réalité universelle ?
Oui.
À quoi bon vivre sous la pression du temps puisque, de toute façon, ce n’est pas nous qui pouvons décider de l’actualisation des choses. Décidément, chaque chose se passe en son temps !


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com