La lumière

Quand je mourrai, je retournerai vers la lumière.
Dans les enterrements, il est souvent dit que l’âme du défunt est retournée dans la lumière. Cela m’intrigue car si l’astral est le monde de la lumière et que tout est lumière dans l’univers, elle devrait nous éclairer suffisamment pour ne plus avoir besoin de retourner sur la Terre.
Même si tout est lumière dans l’univers, cela ne veut pas dire que lorsqu’il y a lumière, il y a forcément intelligence.
Pourtant la lumière éclaire !
Ce n’est pas la lumière elle-même qui éclaire, mais l’intelligence dans la lumière.
Et dans l’astral, il y a de la lumière, mais pas d’intelligence ?
Il n’y a que de la mémoire.
Dans ce cas, il ne faut pas forcément faire confiance à la lumière ?
Non, car elle peut être éblouissante, même aveuglante, mais pas forcément intelligente.
Et ne pas la confondre avec l’intelligence dans la lumière ?
Exactement. Il est très important de savoir que la lumière n’est que le support de l’intelligence et non l’intelligence elle-même.
Il faudrait donc éviter de retourner vers la lumière ?
Oui. Les sphères de la lumière n’étant que des étapes ou des périodes d’arrêt, il ne s’agit pas, pour l’être qui se conscientise, d’aller vers la lumière, mais de se débarrasser de ses mémoires.
Mais la mémoire, c’est tout ce qu’une personne est !
Oui et même à un tel point que l’âme, c’est la personne invisible à elle-même. C’est cette partie d’elle qu’elle ne connaît jamais, parce qu’elle est plus vaste que son esprit.
Comment peut-elle la connaître ?
En détruisant son emprise sur son esprit pendant qu’elle est en incarnation sur la Terre, c’est-à-dire tout ce que la mémoire produit dans son mental et son émotif, car après la mort, il est impossible de détruire cette mémoire, car elle ne lui appartient plus.
Donc, même s’il fut nécessaire de vivre de mémoire jusqu’à présent, il est temps de commencer à vivre d’intelligence ?
Oui.
Que faut-il faire pour éviter le retour vers les sphères de la lumière de l’âme, à part détruire la fonction principale de l’âme : la mémoire ?
Il faut réaliser que la Terre évolue dans un medium de lumière extrêmement vaste appelé Éther, car plus l’être humain est conscient de cette énergie et y pénètre, moins il est soumis aux lois de la mort.
Quelle est la différence entre l’âme d’une personne inconsciente et celle d’une personne consciente ?
Chez l'être inconscient, l’âme représente un tout, donc un obstacle à l’évolution de son esprit, car elle le maintient dans une conscience expérimentale. Chez l’être conscient, l’âme devient une partie seulement de son être et il se sert d’elle comme elle s’est servie de lui.
Sans lien avec l’intelligence réelle, je n’ai que la lumière de mon âme pour m’éclairer. Je ne suis alors qu’un pantin et tout ce que j’interprète selon mon expérience ne fait que diversifier ma vision des choses en fonction de la vérité et du mensonge pour me faire retourner vers les sphères de la lumière. J’espère que cela va prendre fin un jour.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions