Au-delà du mental

Comment passer de l'intellect à l'intelligence réelle ?
Sachant que l’intellect, ce n’est pas réellement de l’intelligence, je l’utilise de moins en moins, mais il ne me semble pas pour autant être connectée à l’intelligence pure.
Il y a deux stades avant l’intelligence réelle ou cosmique.
Lesquels ?
L’intelligence humaine ou l’intellect, appelé aussi mental inférieur, avec lequel l’être humain a l’habitude de fonctionner, et une intelligence au-delà de cette première, qui sert de pont jusqu’à l’intelligence pure.
Dans le passage du premier au deuxième stade, quelles sont les prises de conscience qui se font ?
L’être humain réalise l’illusion de la spiritualité et de sa pensée subjective.
Autrement dit, dans le premier stade, il vit dans l’inconscience et dans le deuxième, il entre dans une phase de conscientisation ?
Disons qu’avec son intellect, il essaie de comprendre la vie et ensuite il commence à la voir sans la comprendre vraiment mais, voyant l’illusion de ses réflexions, il réalise des choses qui lui paraissaient impossibles auparavant.
Est-ce que chaque individu peut passer de l’un à l’autre ?
Oui, à condition qu’il réalise que son mental n’a que la possibilité de lui faire croire qu’il avance vers la connaissance, mais rien de plus.
Comment savoir si l’on est dans le deuxième stade ?
Aussi longtemps que le besoin de faire des expériences pour comprendre se fait sentir, la personne n’est pas encore dans la vie consciente. C’est par le degré d’émotion qu’elle éprouve qu’elle peut voir si elle répond à certains instincts naturels ou si elle ressent encore parfois de l’inquiétude ou de l’insatisfaction personnelle.
Et si elle est déjà dans la vie consciente ?
Elle comprend, dans l’instantané, la nature de chaque action commise.
Pourquoi l’insatisfaction envers soi-même est-elle si courante ?
Elle est éprouvée par tous ceux qui rattachent leurs expériences à leur émotion. Elle montre à quel point l’émotion joue un grand rôle dans leur vie.
Le mental qui précède l’intelligence réelle est donc loin d’être parfait ?
Il est aussi imparfait que l’âme de celui qui l’habite.
Dans ce cas, il faut rester attentif à soi et attendre ?
Oui, parce que l’âme doit mettre l’individu à l’épreuve jusqu’à ce qu’il élève son regard vers elle et comprenne, une fois pour toutes, qu’elle seule comprend parfaitement sa vie et son évolution. C’est pourquoi le passage du pont entre l’intellect et l’intelligence réelle est très pénible.
Il y a des ajustements à faire.
Oui, car l’âme et l’ego ne font pas qu’un et ce dernier veut encore commander et rationaliser de temps à autre.
Je comprends mieux la raison pour laquelle j’éprouve parfois de l’insatisfaction vis-à-vis de moi-même. Il y a tout un monde à traverser pour accéder à une conscience plus vaste.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions