Humour

L’humour neutralise l’agression.
Ce dialogue s’inscrit dans le cadre d’une demande de dialogue de la part d’une internaute sur le mot HUMOUR.

Qu’est-ce que l’humour ? Certains disent que c’est la politique du désespoir.
L’humour, ce n’est pas la politique du désespoir.
Alors, c’est quoi ?
L’humour a bien des qualités, mais sur le plan créatif, c’est le plaisir de l’esprit à travers la forme.
À quoi sert l’humour ?
À créer une sorte de relaxation sur le plan émotionnel.
Comment l’humour crée-t-il cette relaxation ?
En invitant le plan mental à se détacher de l’importance de la forme, pour ne canaliser que de l’énergie.
Pourquoi dit-on d’une personne qui a de l’humour, qu’elle est spirituelle ?
Dans ce cas, le mot « spirituelle » ne doit pas être pris au sens religieux, mais dans le sens de l’esprit.
Donc l’humour vient de l’esprit ?
De l’esprit, mais aussi des intelligences sur les plans invisibles avec lesquelles la personne qui fait de l’humour est en contact.
Dans l’humour qui, indirectement, critique ou porte des jugements, par exemple ?
Non, dans ce cas, ce sont des entités qui se servent du sens de l’humour de l’ego pour faire passer indirectement un jugement ou une critique.
En a-t-il conscience ?
Non.
Pourquoi ?
Parce que les entités se servent du sens de l’humour que l’ego a dans sa vie, de sorte qu’il est très facile, pour lui, de penser que c’est lui qui fait de l’humour, alors qu’elles utilisent l’humour pour lui cacher qu’elles sont là.
Elles utilisent les mêmes expressions que lui ?
Oui.
Pourquoi l’humour créatif est-il agréable ?
Parce qu’il n’y a pas d’agressivité dans cette vibration.
Il ne faut pas confondre l’humour créatif qui apporte une vision différente ou plus légère d’une situation avec la moquerie et les jugements faits sous le couvert de l’humour, car dans ces derniers, il n’y a pas d’intelligence, il n’y a que de la manipulation.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions