Crainte dans les difficultés

Que faire pour ne pas être trop victime de la crainte ?
Pour traverser sans trop de dommages les difficultés de la vie, la principale chose à connaître, c’est la manipulation à travers nos pensées. Or, c’est quand ça va mal que l’on sent le plus cette manipulation et, un jour, quelque part dans la vie, ça va mal et c’est normal. Alors que faire quand une situation devient difficile?
La première chose qu’un être humain doit observer quand ça va mal, c’est la crainte et la manipulation au niveau de ses émotions.
Pourquoi ?
Parce que la crainte est le produit de la manipulation de ses corps subtils à partir de l’astral et qu’elle lui fait perdre sa conscience.
Il faut donc voir la crainte comme un phénomène de manipulation. Mais, d’ici à ce que tous les humains réalisent ceci, ça risque d’être très long.
Pour l’humanité oui, mais l’être qui se conscientise peut prendre suffisamment conscience de la manipulation de son ego au niveau de la crainte pour ne plus en être victime.
Il est donc important de bien comprendre la crainte ?
Oui, mais dans le sens psychique ou occulte et non psychologique du terme.
Pourquoi au niveau psychique ?
Parce que la crainte fait partie des structures du mental inférieur et de la manipulation de l’ego.
Et si on la comprend seulement d’une façon psychologique ?
Cela équivaut à une façon de la mettre de côté, de la tasser.
Et dans le sens occulte ?
C’est commencer à réaliser le degré de manipulation qui s’exerce sur l’être humain et à quel point il en est victime.
À quoi la crainte est-elle rattachée ?
À trois éléments : au jeu de l’esprit à travers la pensée, à la mémoire ou à l’âme et à la crainte de la mort.
Comment cela se remarque-t-il ?
Il suffit de regarder comment une personne réagit lorsque des évènements arrivent par surprise ou dans la nuit, comme a dit le Christ. Il suffit d’une pensée, d’une réflexion et la crainte l’envahit, l’empêche de fonctionner, lui enlève tout discernement.
En bref, elle n’est plus tout à fait normale.
Elle est temporairement paralysée, dépersonnalisée et ensuite, si elle a un peu de volonté, elle reprend le dessus, et cela n’est que l’effet sur le plan psychologique, alors que sur le plan de l’esprit et de l’âme, l’effet est bien plus puissant.
Que faire pour ne plus être victime de la crainte ?
Il faut être intelligent, mais pas dans le sens intellectuel, dans le sens de la connaissance des lois occultes du mental et de la présence d’une énergie qui manipule votre ego.
Et si une personne n’a pas conscience de cette manipulation ?
Elle ne pourra jamais en arriver à comprendre la crainte. Elle pourra la constater, mais pas s’en libérer dans le sens créatif du terme.
C’est une abomination d’être victime de la crainte !
La crainte demeure un des grands problèmes de l’être humain. Toute personne en est victime à un niveau ou à un autre, mais si vous en êtes conscient, déjà c’est un pas vers la liberté.
Beaucoup de personnes souffrent, parce qu’elles éprouvent de la crainte. Mais la vie continue toujours et après tout brassage, elle est plus riche et plus grande qu’auparavant.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions