F | D | E

Protège-toi de la curiosité

Les sciences occultes me passionnent.
Je m’intéresse aux prophéties, aux arts divinatoires, aux sciences occultes, à l’alchimie, aux extraterrestres, à la Terre creuse, à la planète Nibiru et à tous les mystères du monde.
Ces sujets sont intéressants, mais ne va pas trop loin. La curiosité est un état psychologique qui te met en tension.
Une tension qui m’amène des connaissances.
Des connaissances qui n’amènent pas le repos à ton esprit.
Je suis un tas de questions ambulant. Savoir à l’avance ce qui va se passer ou ce qui est caché me passionne plus que tout.
Les choses ne se passent pas comme tu les lis ou les penses.
La curiosité m’aide à en savoir plus.
T’intéresser à tous ces sujets est une chose, t’impliquer émotivement en est une autre.
Pourquoi ?
Parce que tu actives en toi des sentiments de crainte et d’inquiétude qui peuvent te déséquilibrer en créant une rupture entre tes devoirs quotidiens et ton trop-plein de questions.
Mes journées de travail perdent de plus en plus d’intérêt et mes questions se multiplient. Ma curiosité me pèse et finit par me faire souffrir.
Laisse tomber et prends du recul.
Sans curiosité, je me ferme !
Tu ne te fermes pas, tu arrêtes de souffrir. Protège-toi de trop de curiosité lorsque tu t’orientes vers des domaines qui ne font pas partie de ton monde.
Le recul me fait prendre conscience que je n’aurai jamais la certitude que ce que j’apprends sur mes sujets favoris est exact.

Dialogue à lire dans le cahier 4.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com


 
En cliquant ci-dessous, je reconnais que la lecture de ce texte pourrait choquer ou offusquer certaines croyances.

Je suis conscient que ce texte peut heurter mes convictions