F | D | E

Apprends à être seule

La solitude pointe le bout de son nez et m'oblige à me débrouiller seule.
Assise sur mon pot bleu, j'écoute mes parents se disputer. Leurs cris me traversent et m'inquiètent. Je m'étonne de les trouver plus gamins que moi-même. Je me sens terriblement seule et me dis que je ne pourrai pas compter sur ces deux-là et devrai me débrouiller toute seule dans la vie. Quelque chose vient de se briser en moi.
C'est un début de coupure.
Avec mes parents ?
Non, avec une façon de vivre inconsciente.
Ouf ! J'ai encore besoin d'eux.
Tu apprends à être seule avec eux. Ainsi, tu pourras développer ton individualité.
La dispute continue pendant que je m'imagine comment j'aimerais vivre avec mon mari. Je chercherai un homme qui ne me dominera pas et avec qui je me sentirai bien.
Te sentir bien avec lui est la seule raison valable.
Ma mère s'est mariée pour avoir des enfants.
D'autres se marient pour la sécurité, l'apparence, l'argent.
Ah bon !
Tu ne pourras pas te marier pour ces raisons.
Pourquoi ?
Ta conscience cherchera un esprit qui sera sur sa longueur d'onde.
Pour le moment, je subis l'ambiance familiale et je veux la paix.
Au niveau de l'esprit, tout le monde veut la paix.
C'est pour ça que j'entends souvent dire : "Fous-moi la paix" ?
La paix demande de l'écoute.
Ma mère dit que mon père ne l'écoute pas.
Il l'écoute, mais sa réception n'est pas sur la même longueur d'onde. C'est pour ça qu'il y a des parasites.
Quand la paix règne entre mes parents, leur différence n'existe plus. Ce sont mes moments préférés, mais ils ne durent jamais longtemps.
C'est très difficile de sortir des anciennes habitudes.

Dialogue à lire dans le cahier 1.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com