F | D | E

Oublie ta mémoire

Mon cerveau ne fonctionne plus comme par le passé.
Ma mémoire fiche le camp ! Les yeux rivés à mon ordinateur, j’essaie en vain de me rappeler la modalité d’une fonction enseignée par mon fils, mais ma tête est vide. Pas moyen de m’en rappeler. Je n’ai jamais eu beaucoup de mémoire, mais elle diminue de plus en plus et je m’en inquiète. Ce n’est pas avec ces trous qui augmentent dans ma tête que je vais pouvoir continuer à travailler.
Cette perte de mémoire ne va pas diminuer la qualité de ton travail. Tu vas devoir t’y habituer. Elle est normale, mais temporaire.
Tu me rassures, car je me demande si je n’ai pas une maladie qui commence.
C’est un passage nécessaire à la transmutation de ton mental.
Il ne pourrait pas se transformer en me laissant ma mémoire ?
En fait, tu la gardes ta mémoire, elle est juste retenue.
Pourquoi ?
Pour t’apprendre à baser ta sécurité intérieure sur ta puissance créative et non plus sur le fonctionnement de ta mémoire.
Bon, me voilà un peu sécurisée. Je cherche sur Internet comment me dépanner et trouve la solution. Heureusement que l’informatique pallie à mes manques. Il va tout de même falloir que je m’habitue à ne plus pouvoir utiliser ma mémoire comme par le passé.
Tu peux demeurer sécurisée face à cette diminution.
C’est déjà une bonne chose.
Ta sécurisation laissera le passage libre à cette nouvelle énergie.
Et qu’est-ce qui va changer ?
Tu n’utiliseras plus ta mémoire de la même façon, parce que tu vas commencer à vivre autrement.
Je me préoccupe de moins en moins de ce qu’il y aurait à faire et je prends les choses comme elles viennent.

Dialogue à lire dans le cahier 4.

     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com