F | D | E

La conscience permet de voir plus loin

Passion amoureuse.
Une folle passion me dévore. Je suis tombée amoureuse d’un homme marié. Il occupe mes pensées jour et nuit. Je suis incapable de réagir et ne sais plus où j’en suis. Une partie de moi jusque-là inconnue fait surface. Je ne comprends rien à ce qui se passe, mais suis certaine que je ne serais pas tombée dans ses bras, si mon copain me plaisait encore.
Toutes les raisons que tu te donnes sont valables seulement de ton point de vue.
Je m’oublie totalement dans ce sentiment nouveau pour moi.
C’est bien là le danger.
Quel danger ?
La passion n’est qu’une drogue temporaire qui te fait oublier qui tu es.
Je m’en rends compte et j’en souffre.
Cette énergie qui t’envahit n’est pas sous ton contrôle et c’est la première conséquence grave.
J’espère qu’il n’y en a pas d’autres.
Les autres dépendent des valeurs que tu vas te donner suite à cette expérience.
Je viens d’apprendre que je ne suis pas la seule à qui il a joué son grand jeu de la séduction. Je me suis crue unique au monde et dans son cœur. Humiliée, bafouée, le chagrin de mon amour platonique est insupportable. Je me sens affectée dans tout mon être et vidée de toute substance.
Lorsque tu ne vivras plus aussi passionnément, l’importance que tu donnes à cette expérience diminuera petit à petit.
Ma vie, sans lui, n’a plus de sens.
Ton unique raison d’être est dans ta conscience. Tu ne dois jamais t’oublier dans les passions qui bloquent cette présence.
Ce n’est pas ma conscience qui m’intéresse pour le moment.
Seule ta conscience peut te faire voir plus loin que tu ne vois actuellement et en la développant, elle te permettra de profiter de la vie sans illusion, ni passion et d’en jouir sans en souffrir, car tes actions deviendront plus intelligentes.
Je ne veux surtout pas être placée sur une longue liste de naïves dupées. Je retourne dans mes baskets.


     


Retour
Editions d'Obsolette
Case postale 247
1009 Pully
obsolette@obsolette.com