Obsolette

Suffis-toi à toi-même

Ma quête spirituelle est un long chemin sans issue.

Matin et soir, je fais ma prière. Le dimanche, c’est la messe. Faire mes prières me rassure. La messe m’ennuie. Je garde les prières et j’arrête d’aller à la messe. Je conserve de la religion la loi du bien et du mal, ça devrait suffire. Heureusement, il y a la science et les nouvelles technologies, mais pour un temps seulement, car elles ne remplacent pas le besoin d’une identité spirituelle.

Les sciences ne vont pas te rapprocher de toi-même.

Je vais m’inscrire dans une école ésotérique. Par fidélité à ma religion, je choisis une école de philosophie chrétienne. Sortir du conditionnement religieux de mon enfance pour entrer dans une compréhension plus ésotérique de la religion me donne une impression de liberté et d’évolution. Ma nouvelle identité spirituelle me rapproche de ce que je suis en me donnant un enseignement sur mes corps subtils et les mondes invisibles. Je déchante assez vite. Dans la religion, il faut faire le bien pour mériter le paradis, mais le bien, tu n’en fais jamais assez. Dans l’ésotérisme, il faut franchir des initiations pour évoluer, mais c’est toujours la suivante qui va t’amener à l’éveil. C’est fatigant de toujours s’entendre dire ce qu’il faut faire, comment il faut prier, méditer, évoluer, mais je ne me décourage pas et continue à chercher. Je trouve enfin une identité spirituelle dans l’alchimie. L’hermétique science d’Hermès veut transformer la matière ordinaire en lumière. Moi aussi !

Tu peux encore te lancer dans une autre forme de spiritualité. Ton cirque peut durer longtemps. Tu finiras par te fatiguer de toutes ces illusions.

Je finirai par découvrir ce que je cherche.

Il n’y a rien à chercher. Ta véritable identité spirituelle ne fait pas partie du monde de la spiritualité. Ce que tu cherches est en toi : Intelligence, Volonté et Amour.

Je cherchais quoi au juste ?