Obsolette

Les vérités

Les vérités se modifient.

Les vérités des époques passées se sont modifiées. Celles du XXIème siècle se modifient. Les vérités se modifient tous les jours. Pourquoi ?

Parce que les vérités n’existent pas, elles ne font pas partie de la réalité humaine, mais des consensus sociaux. Dès qu’un être humain se réfère à la vérité qu’il a adoptée, il possède une conscience collective ; il ne pense pas par lui-même et lorsqu’il essaie de le faire, il est effrayé.

Pourquoi ?

Parce qu’il n’a plus de support pour vérifier la nature de sa pensée.

C’est pourquoi il se réfère aux autres et apprend à jouer de la vérité toute sa vie ?

Oui.

D’où vient le besoin de vérité.

De l’incapacité de se suffire à soi-même, à cause de la dynamique psychique du moi, des lois vibratoires de la conscience ou de l’esprit et aussi des lois de l’âme fondamentalement reliées aux mémoires, donc à la constitution psychologique du moi planétaire.

Comment ça marche, le phénomène de la vérité ?

Tout ce qui vient à l’être humain comme connaissance, il le vérifie en relation avec le consensus social ou véritable. Il lui donne alors une valeur de jugement et il appelle ça la vérité.

Quelle la conséquence de cela ?

Il ne parvient jamais à réaliser pleinement jusqu’à quel point il est intelligent.

Beaucoup de personnes se rendent compte qu’il y a beaucoup de désinformation dans le monde, même au niveau de ceux que l’on considère comme des érudits ou des savants et la vérité n’est pas aussi transparente que l’on croit.

Oui, et au fur et à mesure où des personnes vont s’individualiser, elles vont se rendre compte qu’il y a beaucoup d’intelligence en réserve et que le potentiel d’évolution est grand.

Pourquoi les philosophies, les religions, etc., parlent-elles toujours de vérité ?

Parce que cela permet de créer une structure mentale chez les personnes réfléchissant moins ou qui n’ont pas le temps de réfléchir.

C’est donc la vérité qui a créé les conditions du pouvoir de la civilisation ?

Oui, mais c’était nécessaire.

Ça ne l’est plus ?

Seulement pour l’être qui passe de l’involution à l’évolution.

Quelle est la différence entre les deux ?

Dans l’involution, l’être pense que c’est lui qui pense et dans l’évolution, il sait qu’il ne pense pas.

L’être humain doit être capable de renverser toute forme de vérité, sinon pas moyen d’activer son énergie interne qui fait partie de sa lumière et qui a le pouvoir de transmuter sa conscience humaine.