Obsolette

L'être de lumière

L'être humain est un être de lumière qui finira par se manifester.

Les philosophes disent que l’être humain est un être de lumière. Dans son état d’évolution actuelle, ce n’est pas facile de réaliser comment, un jour, il va manifester sa propre lumière.

L’être humain vibrera sa lumière. Autrement dit, il aura la capacité de se mettre en vibration instantanément et de créer les conditions de son propre savoir.

C’est-à-dire ?

Qu’il établira lui-même les bases, les conditions de ce qui existe sur le plan matériel.

Il deviendra un créateur ?

Oui, grâce à sa très grande force intérieure et sa capacité de ne jamais être manipulé psychiquement par l’invisible.

Il aura donc la force de traverser les obstacles mis sur son chemin et de ne pas se laisser manipuler dans ses émotions ?

Oui, c’est ainsi qu’il transformera sa conscience et rendra son ego totalement transparent.

Est-ce qu’à ce moment-là les évènements de sa vie perdront de leur importance, voire deviendront secondaires ?

Oui, il n’en sera plus psychologiquement victime et il aura la capacité de s’opposer mentalement à des notions qui ne font plus son affaire.

Lesquelles, par exemple ?

Celles qui ont caractérisé sa conscience humaine et défini le rapport, par exemple, entre lui et l’invisible, les religions ou le monde des esprits, etc.

Est-ce que l’être conscient décidera par lui-même ce que doivent être ces rapports ?

Oui et lorsqu’il les aura définis, il s’apercevra qu’il est réellement un maître à penser.

Qu’est-ce qu’un maître à penser ?

Un individu qui n’a pas de maître au-dessus de lui.

C’est très difficile de s’imaginer que l’être humain puisse posséder une conscience mentale suffisamment vaste au point d’être libre de tout penseur.

Effectivement, il lui est très difficile de s’imaginer qu’il est le porteur de son propre savoir, car il est plutôt habitué à une réflexion qu’il met en comparaison avec la société et toutes les mémoires.

Décidément, sa réflexion lui barre la compréhension de beaucoup de choses.

Oui, dont celle qu’il est un être de lumière.

Pourquoi se met-il en réflexion au lieu de réaliser pleinement qu’il est porteur de son propre savoir ?

Ceci est dû au fait qu'il n'est pas habitué à parler créativement.

D’où son besoin de se mettre sous le parapluie des autres.

Oui, alors qu’il n’est plus le temps, pour lui, de rejoindre des sociétés secrètes ou d’aller s’asseoir devant un guru. Il doit et il va devenir son propre maître.

Par sa réflexion, l’être humain établit les limites de sa conscience. Chacun devra réaliser, un jour, qu’il est un être de lumière porteur de son propre savoir.