FR DE EN

L'auteure

Obsolette a découvert la science du mental supérieur ou supramental qui ajuste les pensées humaines. Ses dialogues sont basés sur la reconnaissance que ce n’est pas l’ego qui pense.

Les dialogues d’Obsolette relatent mes expériences de vie. Née en 1950 en Suisse romande, j’ai été élevée dans la plus pure tradition catholique.

Dès mon plus jeune âge, je me révolte intérieurement contre ma venue sur cette planète, d’où l’objectif premier que je vais me donner et qui va motiver toutes mes recherches : trouver la porte de sortie pour ne plus y revenir. Malheureusement, je comprends assez vite la nécessité de l’évolution par la voie des expériences tout en caressant le rêve d’en trouver une autre. Telle une révélation, je retiens un jour dans un ouvrage, ce qui deviendra une clé fondamentale de mon cheminement : « L’homme croit qu’il pense, mais il ne pense pas ». Suite à cette réalisation, je reste sur ses gardes et m’habitue à ne pas croire à tout ce qui traverse mon esprit, jusqu’au jour où, à l’âge de 56 ans, je subis un choc « explosif » qui va rayer de mon mental toutes mes croyances, mes certitudes, mes connaissances, bref tout ce qui sécurisait mon « je suis ».

Un besoin s’impose alors à moi, telle une évidence : celui de décortiquer ma psychologie. Ce travail me fait réaliser toute l’absurdité de mes comportements et réactions. Ainsi naît Obsolette, (pseudonyme représentatif de la et de ma personnalité humaine ignorante et inconsciente) dont les comportements sont soumis au rayon de l’intelligence objective qui me fournit les outils nécessaires pour évoluer. Les réponses du « double » sont par conséquent au-delà de tous les courants religieux, philosophiques ou idéologiques.

Le choix de relater mes expériences de vie par tranches de quatorze ans relève simplement des différences d’expériences et de langage propres à chacune d’elles. Toutefois, ses dialogues s’adressent à toute personne désireuse d’en apprendre davantage sur les lois de la vie et les mécanismes à l’origine des comportements humains, afin de s’orienter vers la conscience supramentale qui doit être développée pour passer de l’involution à l’évolution.

Obsolette, c’est moi et peut-être toi.