FR DE EN

Aime ton travail

Je dépense tout ce que je gagne.

Après la joie de l’arrivée de mon salaire, s’ensuit toujours de la tristesse. Quand j’ai payé le loyer et remboursé mes études, je m’offre quelques plaisirs et passe au menu patates pour le restant du mois. Mes chaussures sont trouées et mes vêtements se limitent aux rares confections de ma mère. Je me sens piégée dans cette situation angoissante et obligée de travailler pour l’argent.

La pauvreté est karmique.

Possible, mais ce n’est pas plus rassurant.

Arrête de t’inquiéter. Tu peux changer les choses avec ton intelligence et ta volonté.

Il faudra beaucoup de temps.

La pénurie d’argent est là afin que tu développes la conscience de l’esprit qui veille sur toi.

Ce serait sûrement plus facile le ventre plein.

En élevant ton niveau de conscience, le problème de l’argent n’existera plus, car ton intelligence te montrera une façon plus créative de travailler.

C’est dur de se lever tôt et de passer toute la journée enfermée dans un bureau.

Pas si tu aimes ton travail.

Il est vrai que j’ai tendance à le subir.

Si tu l’aimes, il y a une richesse dans l’argent que tu gagnes, sinon il n’y a qu’un pouvoir d’achat qui disparaît avec l’argent, d’où tes passages de la joie à la tristesse.

Je prie tous les jours pour que Dieu me donne mon pain quotidien.

Et si tu lui demandais l’argent pour l’acheter ?

T’es gonflée !

L’argent vient avant le pain.

?

Tout est simple dans l’intelligence.

Ma survie dépend de Dieu, puisque c’est le dispensateur de tout.

Ta survie dépend de ton intelligence qui est ta lumière.

J’oublie mes ennuis financiers et consacre mon énergie à voir mon travail avec un autre œil. Je m’aperçois que je n’en voudrais pas un autre et l’aime de plus en plus. J’ai reçu une augmentation pour mes nouvelles performances et ma consommation de patates a diminué.