FR DE EN

L'origine de la crainte

Avec l'évolution, l'être humain prendra conscience de l'origine de l crainte et de son illusion.

La programmation fait partie des choix de vie avant l’incarnation, mais lorsque cette dernière commence à nous étouffer, lorsqu’on a l’impression qu’elle nuit à notre liberté, à ce moment-là, comment prendre le contrôle de notre programmation ?

Pour l’être humain, cela signifie établir un lien avec l’invisible suffisamment conscientisé, donc dépourvu d’émotion, pour finalement avoir le pouvoir de corriger sa programmation.

Que signifie corriger sa programmation ?

Mettre fin à des conditions qui lui enlèvent sa noblesse.

Quelle est la première condition requise ?

C’est d’être libre de la crainte.

Mais ça va très loin, la crainte !

Oui, parce qu’elle est conjointe à l’âme.

Donc, quand on parle d’âme, on parle de crainte ?

Oui et quand on parle d’esprit, on parle d’absence de crainte.

L’être humain prendra-t-il conscience de cela un jour ?

Oui, il va voir, un jour, que lorsqu’il est dans la crainte, il exprime de l’âme et que lorsqu’il n’y a plus de crainte en lui, il exprime de l’esprit.

Est-ce ainsi qu’il va prendre conscience de la différence entre l’âme et l’esprit ?

Oui et lorsqu’il va voir cette différence, il va commencer à établir, sur la Terre, une manière d’être et de vivre qui va être en corrélation avec son esprit.

Où en sera l’évolution de l’être humain à ce moment-là ?

Il commencera à reconnaître qu’il est immortel en conscience, même s’il est mortel en matérialité. Et, à partir de ce moment-là, il va perdre le souvenir de la mort et avoir conscience de la vie.

Donc, il ne retournera pas sur le plan astral à sa mort.

L’être humain étant plus près de son âme que de son esprit, il s’amène automatiquement sur le plan astral, alors que dans l’évolution, son esprit étant plus près de lui, il s’en ira sur un plan plus élevé, appelé plan morontiel.

Avant d’en arriver là, encore faut-il qu’il parvienne à dompter sa nature animale ?

Oui et cette maîtrise, c’est fondamentalement celle de ses craintes. D’ailleurs, la destruction totale, sans condition, de ses craintes, c’est le but principal de sa vie.

Encore faut-il les connaître ?

Une fois que l’être humain connaîtra ses craintes, il pourra les éliminer petit à petit.

Est-ce cela qui est appelé l’initiation ?

Oui. Le travail de l’initiation, de façon simplifiée, c’est le travail que fait le double avec l’être humain pour éliminer la crainte, soit repousser de sa conscience les forces de l’âme qui nuisent à l’esprit.

Alors tout ce que nous manifestons, en tant qu’être incarné sur une planète expérimentale, va à l’encontre de notre réalité ?

Oui et cela vous empêche d’éliminer, de détruire, ce qui vous empêche d’être réellement des êtres glorieux, des êtres en puissance.

Dès le moment où un individu commence à prendre conscience de l’illusion de la crainte, il entreprend la maîtrise de sa programmation et le contrôle de ses émotions. Ainsi s’établit petit à petit en lui la fusion avec son esprit.