FR DE EN

La frustration

La frustration se fait sentir lorsque les désirs ne sont pas satisfaits.

Il n’est pas toujours possible de faire ce que l’on veut, ce qui crée une certaine frustration, donc de la souffrance. Il est assez courant de se sentir frustré, mais pas toujours de pouvoir en comprendre l’origine, ni de s’en expliquer la raison.

La frustration, c’est l’incapacité de l’ego de se déconditionner de la pression de son corps de désirs qui veut toujours faire quelque chose et qui en est parfois empêché.

Qu’est-ce qui freine ses désirs ?

C’est son âme.

Pour quelle raison ?

Pour réduire ses automatismes, ses habitudes et lui faire perdre l’illusion qu’il est seul et libre dans la vie.

Est-ce qu’il se croit seul parce qu’il oublie son âme ?

Oui, c’est pourquoi l’interférence, qui est à l’origine de la frustration, est une façon, pour elle, de se rappeler à lui.

Est-ce que la frustration se manifeste de façon pareille chez l’être inconscient et chez l’être qui se conscientise ?

Non, chez l’être inconscient, elle se manifeste d’une manière plus complexe.

Pourquoi ?

Beaucoup d’êtres sont frustrés parce qu’ils sont incapables de dépasser la limite des conditionnements dont ils sont victimes.

Est-ce que ce genre de frustration fait également partie de l’interférence de l’âme ?

Non, elle dépend plutôt de l’incapacité de l’être à vivre sa vie inconsciente d’une façon plus équilibrée, car il est toujours aux prises avec lui-même.

Dans ce cas, est-ce que la frustration peut durer longtemps ?

Oui, elle peut devenir une source constante de souffrance.

Pourquoi ?

Parce que l’individu cherchera à l’éliminer par diverses actions qui auront finalement tendance à l’augmenter.

Comment ses actions pour s’en débarrasser peuvent-elles l’augmenter ?

Parce que l’énergie de la frustration revient sous une autre forme, puis sous une autre forme, et ainsi de suite, de sorte qu’elle devient permanente.

Et s’il parvient à équilibrer sa vie grâce aux clés qui permettent de voir la vie autrement ?

La frustration ne sera plus une source constante de souffrance dans sa vie. Grâce à sa compréhension de la relation entre sa frustration, ses désirs et son âme, il va pouvoir en sortir, car il parviendra à dépasser la limite de ses conditionnements.

Est-ce que la frustration dépend du genre de vie qui est menée ?

Non, elle dépend de l’incapacité d’actions créatives de l’ego dans sa vie et de ne pouvoir la considérer qu’en fonction de sa propre façon de voir les choses.

Le premier pas à faire pour se libérer de la frustration est de parvenir à se déconditionner de l’impulsion constante de son corps de désir qui veut toujours faire quelque chose et équilibrer sa vie en fonction des besoins et non des désirs.