FR DE EN

L'origine de la culpabilité

La culpabilité nous affecte tous à un moment ou à un autre de notre vie.

Il me serait bien impossible d’affirmer que je ne me suis jamais sentie coupable dans ma vie et je suppose qu’il en est de même pour chacun de nous. Alors, est-ce que la culpabilité représente un danger pour l’être en évolution de conscience ?

La culpabilité est un grand danger, car elle ancre la personne dans la mer de l’inconscience.

D’où vient-elle ?

De l’incapacité à ne pas se juger lorsque son action semble aller à l’encontre des normes établies par la société, la tradition, l’éducation, la morale, les religions, etc.

Si elle pense agir d’une façon qui lui semble plus judicieuse que celle préconisée par son environnement, que doit-elle faire pour ne pas ressentir de la culpabilité ?

Elle doit assumer le poids de son action.

Pour ne pas vivre de la culpabilité et maintenir une certaine paix intérieure, il vaut donc mieux se conformer aux règles établies.

Non, et pourtant c’est ainsi que vivent des milliards d’êtres humains, car la conscience sociale prime sur la conscience individuelle.

Si une personne agit d’une manière plus individualisée, ne court-elle pas le risque de se sentir isolée ?

Oui.

Le fait est que beaucoup de systèmes nous imposent leur volonté et nous emprisonnent dans un cadre bien difficile à sortir par soi-même.

Oui et cette situation est dangereuse.

Pourquoi ?

Parce que la personne n’osera jamais violer ce qu’elle croit, au fond d’elle-même, être un fait universellement admis.

Quelle en est la conséquence ?

Elle perd de sa volonté et développe une insécurité qui la mine de plus en plus.

La culpabilité est vraiment dangereuse !

À un tel point que la personne qui en souffre finit par perdre toute capacité à affronter avec force ceux qui lui prennent son énergie en sachant, consciemment ou inconsciemment, qu’elle finira toujours par faire un pas vers eux, car elle ne résistera pas à leur pression.

Comment parvenir à ajuster cette erreur fondamentale qu’est la culpabilité ?

Ceci ne peut se faire qu’à la lumière de l’intelligence ou de la petite voix qui parle à l’intérieur de chaque personne et qui la force, par cette épreuve, à dépasser les limites de ses craintes relatives à la culpabilité envers les autres. Il faut savoir que la culpabilité est une illusion qu’une personne s’impose par faiblesse et qu’elle en est responsable.

La culpabilité doit être éliminée de notre conscience, car elle agit comme un acide qui attaque notre force intérieure et nous empêche de devenir plus forts. Pour cela, il faut apprendre à cesser de porter des jugements sur nos actions.