FR DE EN

Les influences extérieures

L'émotivité négative de l'humanité nous influence.

En suivant l’actualité, il est très facile de se laisser prendre par des énergies qui génèrent, en nous, des états émotifs difficiles à dépasser.

Le lien est évident entre l’émotivité négative créée constamment par l’humanité et celle de chaque individu en particulier.

Quelle est la conséquence de ce lien ?

C’est que l’être humain n’est pas capable de sentir l’unité de sa conscience, à savoir qu’il ne peut pas bénéficier de sa conscience.

Mais chacun est plus ou moins influencé par les évènements qui se passent, surtout ceux de ces dernières années.

Effectivement, tous les humains sont « idéologisés » dans leur conscience.

Quelle est la conséquence de ce conditionnement ?

C’est qu’il y a une partie de l'individu qui ne lui appartient pas et cette dernière se manifeste sous forme d’émotivité négative.

Est-ce la raison pour laquelle il est très difficile, pour beaucoup d’êtres humains, de surmonter les chocs évènementiels ?

Oui, car ils ne sentent plus, en eux, la force de leur vie, de leur mental supérieur axé sur la volonté, l’intelligence et l’amour réels.

Est-ce l’émotivité négative est comme le moteur des évènements violents ?

Oui.

Comment est-ce possible ?

Lorsque la conscience individuelle est remplacée par une conscience collective, cette dernière renforce, chez l’individu, une énergie qui est finalement utilisée par certaines forces pour la destruction.

D’où les conflits, les guerres, etc.

Oui, ce sont effectivement les conséquences d’un manque de maîtrise de l’émotivité négative.

Et dire que beaucoup d’individus continuent à véhiculer de l’énergie négative sans discernement !

Ce faisant, ils nourrissent les impressions créées en eux par les forces idéologiques de la conscience sociale au lieu de s’en distancer.

Donc, chaque être humain porte une part de responsabilité dans ce qui arrive ?

Oui, chaque individu porte en lui la grande responsabilité de ne pas se laisser influencer par les énergies négatives propagées et entretenues par les informations extérieures, car lorsqu’il propage ces énergies, il contribue à augmenter la puissance des forces dont les agissements souterrains nuisent à l’évolution de l’intelligence et de la volonté réelles de l’être humain.

Et s’il cessait de renforcer, par ses dires et ses pensées, tout ce qui génère cette émotivité négative ?

Il pourrait alors la transformer pour bénéficier d’une conscience plus vaste, plus individualisée, moins sujette à la souffrance.

Chaque être en évolution de conscience doit se protéger des influences extérieures qui engendrent en lui de l’énergie émotive négative. Il doit devenir une force active capable de rétablir les choses et créer un nouvel équilibre.