FR DE EN

Le monde de la mort - Son mystère

L'ignorance vis à vis du monde de la mort prend fin.

Aujourd’hui, l’être humain qui devient conscient au sens réel du terme peut tout savoir sur le plan de la mort ou monde astral. Il peut interpeller les entités qui, de ce plan, polluent sa conscience. Comment se fait-il que ce plan soit de moins en moins caché ?

Parce que le monde de la mort ne peut plus rien voiler à l’être conscient ou en évolution de conscience.

Pour quelle raison ?

Parce que la lumière de cet être s’élève au-dessus du monde de la mort et son savoir ne relève plus de sa réflexion, mais de son énergie créative.

Il est triste de voir que la plupart des êtres humains acceptent la mort comme une finalité.

Cette acceptation donne la mesure de la puissance de la pensée réflective dont fait partie la pensée positive.

Et la pensée spirituelle ?

Oui, alors que cette dernière permet simplement de se préparer à la mort. En fait, elle n'est qu’une aberration des lois cosmiques qui manœuvrent à travers la conscience humaine involutive. La mort n’est pas un phénomène naturel.

Dès lors, la pensée spirituelle est sans utilité réelle ?

Elle fait partie de la naïveté de l'être humain et, en conséquence, elle est son plus grand péril, car elle ne lui permet pas de prendre le contrôle de sa destinée.

Est-ce une source subtile de mensonge de la part du monde astral ?

Oui et l’ego inconscient ne peut pas la discerner à cause de l’absence de lumière dans son mental.

Ce qui n’est pas le cas pour les personnes qui évoluent réellement ?

Non, car ces dernières commencent à connaître les lois du monde de la mort, ce qui fait que l’ignorance de ce monde et de ses influences subliminales sur elles est en train de prendre fin. De plus, lorsque l’être conscient vibre dans son mental supérieur au lieu d’être influencé par les plans de la mort, il fait évoluer les entités qui s’y trouvent.

Comment cela est-il possible ?

Parce que les entités astrales commencent à reconnaître la pensée humaine conscientisée du fait de l’amplitude de sa lumière. Il ne faut pas oublier que les entités astrales sont des formes vivantes d’êtres qui ont vécu sur le plan matériel. Ces êtres procèdent de leur esprit, mais ne sont pas la lumière de leur esprit. Ils ne représentent que la mémoire de leur esprit. L’esprit est énergie créative et non mémoire.

D’où leur besoin d’être en contact avec les êtres incarnés.

Oui, car pour éprouver de l’émotion, une conscience doit pouvoir vibrer à certaines énergies émanant de l’expérience. Ceci est la raison pour laquelle les entités du monde astral utilisent les sens matériels des êtres incarnés. Si la vie sur la Terre était vécue comme dans la mort, il ne serait pas possible pour la conscience de naître, car l’expérience, le perfectionnement, ne pourraient exister.

L’être qui se conscientise corrige, par sa propre lumière, la désinformation venant de l’astral et fait ainsi pénétrer de la lumière dans ces mondes où les êtres souffrent.